POUR UN ACCES REEL A LA TELEPHONIE ET INTERNET
Remplissez le formulaire en ligne

Partagez avec nous vos problèmes de téléphonie et internet
Informez-nous de vos difficultés et de l’état de vos réseaux mobile et internet

Le conseil départemental de la Nièvre reste mobilisé pour obtenir des opérateurs une résolution de vos difficultés d'accès aux réseaux





« En 2011, toutes les communes de France auront accès aux réseaux de téléphonie mobile. C'est la promesse faite par l'Etat », voilà ce que l’on pouvait lire dans la presse il y a quelques années…

 
Aujourd’hui, la réalité pour de nombreux Nivernais est bien loin de cette annonce.

Des parties de notre territoire sont en zone blanche, situées généralement en milieu rural, elles ne disposent parfois même pas d’antenne de téléphonie mobile !

Considérées comme trop peu peuplées par les quatre opérateurs nationaux (Orange, Numericable SFR, Bouygues Telecom et Free), elles ne sont pas assez rentables.

 Les Nivernais se mobilisent !

Plusieurs résidents de communes du Morvan ont réagi récemment par la signature d’une pétition pour un accès réel à la téléphonie et internet afin d’obtenir des opérateurs de téléphonie et d’internet un service fonctionnel, puisque de mauvaise qualité et donc inutilisable.

Patrice Joly, Président du conseil départemental de la Nièvre, soutient activement le combat quotidien des Nivernais. Il a accompagné une délégation d'habitants de communes du Haut Morvan, le mercredi 7 octobre à Dijon à la Direction d’Orange Est pour remettre leur pétition exigeant qu'Orange offre le service annoncé dans l'abonnement conclu avec les usagers qui subissent des dysfonctionnement important du réseau.

Aujourd’hui, le conseil départemental de la Nièvre vous invite à renseigner le formulaire en ligne pour partager vos expériences en matière de téléphonie et d’internet.
Le recensement des situations de chacun, des demandes restées sans réponses et des problèmes sans solutions nous intéressent pour pouvoir exercer une véritable pression sur les opérateurs afin d’être entendus et que la fracture numérique n’entraîne plus la fracture territoriale ! 

Il en va de l’égalité entre citoyens. A l’heure des priorités stratégiques en matière de développement des territoires, les usagers des zones rurales veulent bénéficier de prestations identiques (qualité d’accès au réseau suffisante, Internet très haut débit, 4G…) que dans les agglomérations alors qu’ils s’acquittent des mêmes tarifs d’abonnement. 

 

Communication du 25 juillet 2015
http://www.gouvernement.fr/action/le-plan-france-tres-haut-debit

 

« L’accès à internet est de nos jours indispensable autant pour les entreprises et les services publics que pour tous les citoyens. Mais il ne suffit pas d’avoir internet pour être connecté. Le débit joue un rôle essentiel. Et aujourd’hui, il existe des inégalités dans les territoires dans ce domaine. Le Gouvernement a fait du numérique une de ses priorités stratégiques. Parce que la fracture territoriale, c’est aussi la fracture numérique. Le Plan Très Haut Débit en cours actuellement mobilise un investissement de 20 milliards d’euros en dix ans, partagé entre l’Etat, les collectivités territoriales et les opérateurs privés ».

Au cœur des débats des Nouvelles Ruralités, il est important de rappeler que la mise en place de moyens modernes télématiques (télécommunication et internet) est une des réponses à la désertification des territoires ruraux et apporte l’attractivité indispensable à la création et au maintien d’activités, tout en brisant l’isolement des populations.



* Nom

* Prénom

Adresse email

* Quelle est votre commune :
Veuillez sélectionner une réponse ci-dessous

Quelle est la nature de votre problème
Cochez la ou les réponses

Le conseil départemental de la Nièvre s’engage à ne jamais partager, vendre ou louer vos renseignements personnels à moins d’y être contraint par la loi. Lorsque vous nous confiez des informations personnelles, celles-ci sont uniquement disponibles auprès de nos collaborateurs afin de vous contacter par téléphone ou de vous envoyer des courriels en réponse à vos demandes.